dsc_4469

 

Dans le cadre de sa politique de renouvellement urbain et de ses actions en faveur de la petite enfance, la municipalité a  réhabilité le Square Tino Rossi avec un nouveau revêtement et de nouvelles structures de jeux pour le plaisir des plus petits comme des plus grands. C’est ainsi que le mercredi 8 juin, un goûter était offert aux enfants pour fêter la restructuration du Square Tino Rossi. Les travaux ont consisté à aménager l’aire de jeux et une partie de son trottoir périphérique ; réfection du trottoir périphérique, création d’une rampe pour personnes à mobilité réduite, création de 2 bandes podotactiles d’éveil de vigilance, construction d’une dalle en béton sur l’ensemble de l’aire de jeu (460 m²), qui sert de fondation à la couche de sol, dépose et repose du mobilier urbain ainsi que de la clôture, déplacement de 2 bornes automatiques escamotables et du module technique de commande et des boucles de sécurité, remplacement du tourniquet par un autre jeu dynamique, repose des jeux sur ressorts, création d’un sol synthétique amortissant sur la dalle (460 m² de revêtement en granulats de caoutchouc liaisonnés), sol souple conforme aux jeux (épaisseurs variables suivant les hauteurs de chute), traitement des points singuliers (bordures en caoutchouc autour des arbres, trappe d’assainissement.

 

 

Un peu d’histoire… Le samedi 14 août 1971 demeure dans l’histoire de notre cité, et dans le souvenir de ceux qui pouvons en témoigner, une journée à marquer d’une pierre blanche. Ce jour là, une star était honorée à L’Île-Rousse…le plus grand artiste corse vivant Tino Rossi était là, accompagné par sa belle épouse Lilia Vetti et leur fils Laurent, pour inaugurer le square portant son nom.

C’est par une délibération du conseil municipal du 6 mai de la même année que l’espace laissé vide par la démolition de l’ancienne église paroissiale du bout de la rue Notre Dame avait été aménagé comme un charmant lieu de verdure, au centre de ce square se trouvait une statue, œuvre de Léon de Pas, symbolisant une muse jouant du pipeau. Le Maire Pierre Pasquini avait proposé de donner à ce jardin le nom de «Square Tino Rossi», pour qu’un lieu de L’Île-Rousse perpétue le nom du chanteur, ambassadeur de sa Corse natale au moyen de ses chansons. La presse nationale annonçant l’événement relevait que «le Maire de L’Île-Rousse était le premier à penser que les militaires ou les hommes politiques ne devaient pas être les seuls à bénéficier de cette prérogative qui consiste à donner leurs noms à une rue, une place ou un square». Le relais de l’annonce était pris par «Jours de France», «Paris-Match», «France-Soir», «Paris-jour»…
Le 14 août, le succès était au rendez-vous, et l’affluence était telle qu’il avait fallu bloquer la circulation dans le centre ville et aux abords du théâtre de verdure. Aux premiers rangs, pour entourer l’artiste et sa famille, se pressaient le Maire, le Sous-Préfet Travert, l’Archiprêtre Risterucci, les députés et conseillers généraux de la Corse, tous les maires de Balagne sans exception, des personnalités du gratin et du high life, telles que la Comtesse de La Rochefoucauld, l’impresario Jean Bonfanti, le Bâtonnier Raymond Filippi, Emile Arrighi de Casanova, l’héritier de la firme Hermès Jean-R. Guerrand-Hermès, les artistes Olga Georges-Picot, Georges Descrières, Véra Valmont, François Périer, le grand chroniqueur de la BBC séjournant à Monticello Frank Muir et son épouse Polly…Tous voulaient approcher l’immense artiste. A 21h, au théâtre de verdure, un festival de chansons corses prolongeait la magie d’une journée de prestige.