L’institut des Filles de Marie Immaculée, religieuses cloîtrée mais adonnées à l’éducation des jeunes dans les pensionnats et les externats, était né en France en 1816. Sur l’instance de Monseigneur Casanelli d’Istria, évêque d’Ajaccio, l’œuvre était fondée et s’établit à L’Ile-Rousse. Les filles de Marie s’installèrent rapidement dans une grande demeure que la famille Piccioni avait fait bâtir pour elles sur les bords de la mer, face à leur château, l’’actuel Hôtel Napoléon Bonaparte. Le 26 décembre 1850, on procédait à la bénédiction et on y célébrait le Saint Sacrifice de la messe, pour attirer les faveurs du ciel sur les Saintes Filles, qui devaient “ y vivre dans le silence et la prière ”. Ainsi, était née à L’Ile-Rousse, “ L’école pour les enfants pauvres de L’Ile-Rousse et de la Balagne ”.