Le Maire de l’Ile-Rousse, Jean-Joseph Allegrini-Simonetti, condamne fermement les agissements qui se sont déroulés dans la nuit de mercredi à jeudi.

« Pour la seconde fois consécutive, la salle de prière de L’Ile-Rousse a fait l’objet d’actes de vandalisme, que je qualifie de graves.

L’Association des marocains de Balagne, qui occupe ce local depuis des décennies, n’a jamais fait parler d’elle. Sa discrétion donne un exemple que nombreux devraient suivre…

Je ne peux tolérer de tels comportements dans notre ville, où la communauté marocaine est parfaitement intégrée.

Avec le Conseil municipal,  j’assure l’Association des Marocains de Balagne de mon soutien et de ma vive réprobation.

Pour finir, je rappelle aux auteurs de ces agissements qu’il n’y aura jamais de place pour la haine et le racisme dans notre cité. Je fais confiance aux forces de gendarmerie afin que les auteurs de ce geste  inqualifiable soient rapidement identifiés.

Chacun a le devoir de faire preuve de tolérance et de respect envers son prochain.

Nous le savons, les évènements que connait le Moyen Orient actuellement conduisent à trop d’amalgames. Face à cela, nous devons prendre du recul et ne pas confondre entre l’Islam et l’islamisme».